projet d'éco village

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

projet d'éco village

Message par ecvin le Sam 23 Fév - 17:34

Bonjour à tous,
Je tenais à vous faire part d'un projet sur lequel je souhaiterais m'engager.
Ce projet consisterait à construire un éco hameau sur le département de l'Ariége (ou sur les départements voisins)

Voici donc une trace écrite de ce projet :

Création d’un éco village



1) Introduction générale sur le concept d’un éco village :



Les éco-villages existent et fonctionnent depuis plusieurs années dans
toutes les régions du monde, mais les réalisations les plus avancées et
les plus importantes sont situées essentiellement dans les pays
anglo-saxons.

• Un Réseau Global d’Eco-villages (Global-
Eco-village Network) a été créé à la suite de l’engagement pris par les
principaux chefs d’état mondiaux au sommet de Rio en 1992. Le principe
de l’éco village apparaît donc, comme un lieu d’expérimentation et de
démonstration, des idées et technologies nouvelles propres allant vers
un développement soutenable et respectueux de l’environnement. Loin de
représenter, comme cela a souvent été le cas des anciennes «
communautés soixante-huitardes », une sorte d’enclave autarcique et
oppositionnelle, il est parfaitement intégré dans le tissu local
existant, économique et institutionnel, dont il constitue lieu
attractif et innovant.

• Il est aussi l’occasion d’un important
brassage humain et économique dans des régions souvent désertées, ceci
du fait de ses nombreuses activités possibles : accueil et tourisme
social, formation, création d’entreprises, agrobiologie, vie
artistique, réinsertion, pédagogie alternative...

Le mouvement
est encore très peu développé en France. Une vingtaine d’éco-villages
en projet ou en voie de réalisation ont déjà été recensés, chaque éco
village ayant sa sensibilité et son orientation propres.
Un
éco-village est une « création nouvelle », mais rien n’empêche une
commune de s’orienter progressivement avec l’accord de ses habitants,
vers les techniques écologiques et les modes de fonctionnement d’un éco
village. C’est précisément la vocation de ces lieux, que de constituer
des expériences pilotes susceptibles d’être reprises en partie et
adaptées dans la société par des individus ou des collectivités.


2) Présentation du projet :


a) le but du projet :


La vocation de cet éco villages est de mettre en œuvre un mode de vie collective, écologique et juste.

Par
ailleurs, l’éco-village sera le lieu de mise en œuvre d’expériences
diverses de solidarité locale. En prenant l’exemple du principe des
systèmes d’échanges locaux (SEL), il sera possible d’établir un échange
de « biens et de services » sans faire appel à la notion d’argent,
c'est-à-dire un échange de connaissance (technique , artistique et
culturel), de matériel et cela à double sens. Pour donner un exemple «
je donne des cours de français contre des cours d’informatique ».

Cette idée d’éco village reprend un peu les structures du village
ancien, mais ici les personnes se rassemblent autour d’un idéal commun
(alors qu’avant, on vivait obligatoirement dans son village de
naissance ou de mariage, en supportant plus ou moins bien la pression
sociale et les valeurs établies). A cela, on peut associer le fait que
l’installation d’un éco village peut enrayer le phénomène d’exode
rural, ce qui s’est fait beaucoup sentir dans nos campagnes. En effet,
sans rechercher son autonomie, un famille d’agriculteur, d’un
boulanger, d’un centre pour les enfants ….permettrait d’enrayer ce
phénomène d’exode.
De plus, le principe d’un éco village est un
exemple concret, démontrant qu’il est possible de réduire ce que l’on
appelle « l’empreinte écologique » sur un échantillon d’une petite
population.

Les personnes qui sont attirées par un mode de vie
écologique sont aussi, la plupart du temps, celles qui se sont
interrogées ou qui commencent à s’interrogent sur elles-mêmes et qui
ont des préoccupations concernant ce que l’on appelle le «
développement durable ».

Mais le point sur lequel il est
important d’insister sur ce projet d’éco village, est le refus de toute
idéologie obligatoire ou dominante, de tout comportement sectaire ou de
fermeture envers le monde extérieur.
Il est important que les
villageois et les personnes intéressées puissent se rencontrer par le
biais d’une assemblée afin de traiter ensemble un bilan sur la vie sur
l’éco village ,sur les perspectives qui pourraient être envisagées et
également sur les éléments qui pourraient être améliorés.
Pour cela
il serait prévu, outre la construction des divers bâtiments avec des
matériaux écologiques, d’associer des activités s’adressant :

- aux habitants du village (jardin collectif par exemple)
- au niveau local et aux personnes de passage.

b) Quelques pistes sur les activités présentes sur l’éco village :


NB
: Ceci n’étant qu’une première écriture d’avant projet, et n’ayant pour
l’instant construit aucun véritable groupe de travail, les activités
possibles sur cet éco village peuvent être retravaillées par la suite.

- Le côté écologique :


Les divers aspects de ce domaine seront les suivants :

-
Le fondement principal de cet éco village sera l’utilisation de
techniques et matériaux de construction sains. Le secteur de l’éco
construction est en constante évolution et peut offrir un habitat tout
à fait sain. Le type de construction sera orienté vers la construction
en botte de pailles et en terre. Il serait envisagé de fonctionner par
le biais de chantier participatif permettant de servir de support de «
formation » aux personnes désireuses de se former dans l’éco
construction, le tout dans une ambiance conviviale.

-
l’agriculture biologique : Il serait intéressant d’implanter un jardin
biologique collectif. Un jardin, qui serait à construire ensemble de
part le choix de la composition de ce jardin et de part le fait de
l’entretenir ensemble. Il serait aussi envisageable de refaire
découvrir d’anciennes variétés de fruits et de légumes. Il serait
également possible à un agriculteur biologique de s’implanter sur le
village

- les énergies renouvelables en fonction du lieu
d’implantation du village (solaire et/ ou éolienne) et les systèmes de
retraitement des déchets ménagers comprenant les bassins de lagunage et
les toilettes sèches.

-L’aspect interactif :
La
viabilité de l’éco-village compte aussi sur la création de structures
liées à la pluriactivité. Les activités concernées, devant être
conformes au respect des principes écologiques, éthiques et sociales
définis par le cahier des charges ou la charte de l’éco-village.
Comme
dit précédemment, la palette des activités proposées revêt une grande
diversité, chacune d’elle bénéficiant de la synergie générée par
l’ensemble des autres :
- accueil de visiteurs: écotourisme. Classes
vertes , apprentissage et information sur les activités présentes dans
l’éco-village, marché biologique, fête annuelle de l’environnement
-
activités et événements artistiques et artisanaux, ceci pouvant
comprendre des ateliers d’artistes, des studios pour musiciens ou
comédiens
- expériences pédagogiques nouvelles : permettant à toute
personne désireuse et de tout âge à s’initier au land Art, à créer une
troupe de théâtre ou de cirque en plein air (utilisation d’un paysage
comme support), expositions liées à la nature
.

Liens à visiter :
Le Réseau Global d’Eco-villages
http://rfev.free.fr

Empreinte écologique
http://www.wwf.fr/s_informer/calculer_votre_empreinte_ecologique

Les arts verts
http://www.lesartsverts.com

ATOUTFRUIT : Association de sauvegarde du patrimoine fruitier sur la vallée de l’Hers
http://www.atoutfruit.fr

Land art
http://fr.wikipedia.org/wiki/Land_Art

ecvin
Nouveau
Nouveau

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum