Le projet de constitution européenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le projet de constitution européenne

Message par daniel le Lun 7 Mar - 2:38

Le projet de constitution européenne 4 fichiers MP3

Yves Salesse est président de la fondation Copernic, membre du Conseil d'État et ancien conseiller auprès du ministre des transports. Il est notamment l'auteur de Diagnostics contre le libéralisme (Éditions Syllepse 2002), Réformes & révolution
Propositions pour une gauche de gauche (éditions Agone), Manifeste pour une autre Europe (éditions Le félin, 2003), EDF-GDF : non à la privatisation-spoliation (éditions Syllepse, 2004)

La conférence-débat est organisée à l’appel du Comité marseillais des signataires de “L’Appel des 200” initié par la Fondation Copernic.

Après le lancement de l’Appel des 200 « Dire NON au traité constitutionnel, pour construire l’Europe », la Fondation Copernic se réjouit que 2000 personnalités du monde associatif, culturel, syndical et politique représentant toutes les sensibilités de la gauche aient rejoint l’appel initial. A ce jour, plus de cinquante comités unitaires locaux ou régionaux ont vu le jour sur la base de cet appel pluraliste. De très nombreuses assemblées unitaires préparatoires et de multiples réunions publiques se tiennent ou sont appelés à se dérouler partout dans les régions. Loin des sunlights concentrés sur les petits calculs politico-médiatiques, un puissant mouvement populaire s’organise.


Lien en rapport avec le conférencier :
http://www.fondation-copernic.org/

Lien en rapport avec les organisateurs :
http://www.appeldes200.net/


Enregistrement effectué jeudi 3 février 2004 à Marseille. Enregistrement, réalisation, montage, transcription et mise en ligne : association SPID.



Non au traité constitutionnel européen (1/4) Durée : 40'09''

Yves Salesse : « Avec cette affaire du traité constitutionnel, nous sommes engagés dans une bataille tout à fait essentielle. Et comme toujours, quand on est dans un tel engagement, dans une telle bataille, les grosses machines se mettent en route. Et aujourd'hui, le "oui" n'est pas seulement porté par des forces politiques, mais par une mobilisation importante du côté du patronat et du côté des médias. Les grands médias ne font pas un travail d'information sur cette affaire de la constitution européenne, mais ont une attitude militante en faveur du "oui". La première chose à laquelle nous devons faire attention, c'est d'échapper au piège habituel du "pour ou contre l'Europe". (...) »

Fichier MP3 de 9,1 Mo [Télécharger]


Réponses aux questions de la salle (2/4) Durée : 23'25''

Yves Salesse : « Ce qu'a dit le copain de la C.G.T. est essentiel. C'est très compliqué. C'est mon métier de lire un texte comme le traité constitutionnel européen. C'est ce que je fais tous les jours. Ça demande un travail énorme, et pour les citoyens, c'est quelque chose de complètement incompréhensible. Je crois qu'il faut trouver des exemples concrets, précis, qui permettent d'illustrer. J'ai essayé de vous en donner quelques uns. Je crois qu'il y a un autre élément qui peut jouer en notre faveur, c'est qu'il y a une expérience de la construction européenne. Il faut dire aux gens : "qu'est-ce que tu penses de ce qui a été fait ?". Sur les services publics (je ne rentre pas dans les détails), c'est connu. Mais si on prend les derniers mois de la construction européenne (...) »

Fichier MP3 de 5,3 Mo [Télécharger]


Non au traité constitutionnel européen (3/4) Durée : 06'29''

Samuel Johsua : « Un des arguments qui a été avancé contre notre position, et qui fait parti des éléments un petit peu ridicules qui ont été décrits. Le gouvernement a dit la chose suivante : il espérait que le débat sur la constitution ne serait pas pollué par des questions politiques. C'est absolument stupéfiant ! On appelle ça la démocratie ! Si ça n'est pas politique, alors qu'est-ce qui est politique ? Ce que le gouvernement veut dire par là, c'est qu'il ne faut pas polluer le débat par des questions de politique intérieure. C'est ce qu' a dit François Hollande : "la question européenne et ce qui se passe ici en France n'a rien à voir. On peut être contre Chirac et pour la constitution". C'est possible, mais il faut le prouver ! Ce que nous devons défendre, c'est qu'il n'y a aucune coupure dans ce combat. Ça n'est pas seulement parce que l'on veut utiliser la question européenne pour d'autres raisons, mais parce que c'est la même question. Parce que c'est la même politique qui est à l'oeuvre. (...) »

Fichier MP3 de 1,4 Mo [Télécharger]


Conclusion (4/4) Durée : 04'58''

Yves Salesse : « Pour évoquer un dernier argument qui nous est opposé. Que va-t'il se passer si le "non" l'emporte ? Parce que si le "oui" l'emporte, vous l'avez entendu, ça va être "formidable". François Hollande, qui est un garçon sérieux, nous a dit que si le "oui" l'emportait, juste après, nous allons avoir le traité social. C'est une bonne nouvelle !
Parce que cela fait cinquante ans qu'on l'attend ! C'est ce que j'appelle le temps des berceuses. On ne l'a pas fait pendant cinquante ans, mais là, c'est sûr, c'est certain, là vraiment, on va s'y mettre. Tandis que si le non l'emporte, mes amis, mais c'est terrible. Le Parti socialiste explose. L'Europe explose. Et des explosions en chaîne, on ne sais pas où ça s'arrête... ça va être terrible ! Il faut relativiser tout ça. L'Europe est en crise d'abord. L'Europe est en crise du point de vue des peuples concernés. Une Europe qui n'a pas de politique économique, qui n'a pas de politique contre le chômage, qui est incapable de répondre à aucun des besoins et des problèmes, c'est une Europe en crise. Et ça se traduit, parce que la contestation monte et que les peuples d'Europe centrale, dont on nous avait dit qu'ils étaient enthousiastes pour se précipiter dans l'Union européenne, on voté à 20%. Donc l'Europe est en crise. Si le "non" l'emporte, comme je l'ai dit tout à l'heure, il y aura une crise Politique. C'est ça la différence. Et ce sera un mieux. Justement parce que ce sera une crise Politique. (...) »

Fichier MP3 de 1,1 Mo [Télécharger]

_________________
Posté par
Daniel Ricout
Biohabitat Scop
Eco-constructeur
MONTPELLIER
04 67 86 33 12
Email: biohabitat@free.fr
Site: http://biohabitat.free.fr
avatar
daniel
Rang: Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 64
Localisation : MONTPELLIER
Profession : BIOCLIMATICIEN
Centres d'intérêts : Les voyages
Date d'inscription : 04/01/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://biohabitat.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum