La solution Monomur pour une maison HQE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La solution Monomur pour une maison HQE

Message par daniel le Dim 16 Jan - 3:14

La solution terre cuite mise en œuvre dans le cadre d’une maison individuelle HQE

Le chantier de la maison de Sermange illustre à plus d’un titre les possibilités constructives offertes par la terre cuite. Mis au point par les industriels membres du GIE Briques de France (Bouyer Leroux, Imerys Structure, Saverdun Terre Cuite, Terreal, Wienerberger), le système constructif terre cuite, ici mis en œuvre, fait la preuve de ses multiples avantages au service de la préservation de l’environnement, de meilleures conditions de travail des artisans-maçons, d’une productivité accrue, d’une gestion simplifiée du chantier et du confort intérieur pour les futurs occupants.


Maison « HQE » de Sermange : présentation du chantier

Cette maison de 136 m 2, construite sur une parcelle de 2.343 m 2, comporte un étage ainsi qu’un sous-sol. A la demande du propriétaire, particulièrement sensible aux enjeux du développement durable, elle bénéficie de matériaux et d’équipements à hautes performances environnementales pour le gros œuvre, le second œuvre et les finitions. La maison est conçue et réalisée par l’entreprise Bullier, un constructeur engagé depuis de nombreuses années dans une démarche qualité, aujourd’hui récompensée par l’obtention d’une certification NF Maison Individuelle. Responsable de 40 à 50 projets par an, elle possède une solide expérience dans l’utilisation de la terre cuite, très largement mise à profit dans le cadre de la maison de Sermange.

La mise en œuvre d’une solution terre cuite : un choix environnemental

Cette maison environnementale met en œuvre une solution reposant sur les performances environnementales d’un système constructif complet proposé par les industriels de la terre cuite. Les différents produits utilisés (Monomur ( 30 cm), briques de cloison, tuiles terre cuite associées à des tuiles photovoltaïques, hourdis, boisseaux…) font valoir leurs nombreux atouts au regard des différentes cibles visées par la démarche HQE ®.

Ces atouts s‘expriment dès la phase de fabrication des briques où les efforts des industriels ont par exemple permis de réduire la consommation d’énergie nécessaire de 23 % depuis 1975 ; 1/3 de l’énergie non renouvelable ayant été substituée par de l’énergie renouvelable (sciure, papier recyclé…). Notons aussi que l’argile, matière première utilisée pour la production des produits en terre cuite, s’avère très abondante. Quant aux carrières, elles sont systématiquement réaménagées au fur et à mesure de leur exploitation.

A l’échelle des produits, les multiples caractéristiques du Monomur viennent renforcer le caractère environnemental du chantier.

Avec son concept d’isolation répartie, le Monomur dispose en effet de performances en terme d’isolation et de régulation thermiques jusqu’ici inégalées par les autres matériaux de construction. Grâce à son inertie thermique, il régule ainsi la température intérieure de l’habitation en lissant les forts écarts thermiques en hiver et assure une climatisation naturelle en été, sans aucun doublage isolant supplémentaire, garantissant un confort naturel pour le bien-être des occupants. D’importantes économies d’énergie, pour le chauffage de l’habitation en hiver et la climatisation en été, sont réalisées. Les résultats de l’étude thermique de la maison laissent apparaître un gain sur la consommation de 27,3 % avec un Ubât lui aussi inférieur au coefficient de référence de 7 %.

Matériau minéral et inerte, le Monomur ne permet pas le développement de moisissures, ne dégage aucun composé organique volatil et participe ainsi à une bonne qualité de l’air intérieur.

Insensibles à l’humidité, les produits en terre cuite conservent leurs performances initiales et préservent ainsi durablement l’isolation, la salubrité de la construction et la santé de ses habitants.

Enfin, soulignons que la maison est implantée sur un site classé. N’entraînant aucune contrainte architecturale, le Monomur contribue là aussi au respect de la démarche HQE ® en favorisant la relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement.

Des matériaux et des équipements conjuguant préservation de l’environnement, économie d’énergie et confort intérieur

L’ensemble des matériaux et équipements utilisés répond aux mêmes exigences de performances environnementales et de confort intérieur.

La maison est dotée d’un système reposant sur une exploitation de l’énergie solaire passive et active, grâce à l’association d’une toiture réalisée avec des tuiles photovoltaïques ( 10 m 2) pour les besoins en éclairage et le fonctionnement des appareils électroménagers et de capteurs solaires thermiques pour le chauffage et l’eau chaude. Son orientation lui permet également de bénéficier de l’énergie radiative (infra-rouges) du soleil en chauffage solaire passif. L’ensemble devrait assurer au moins 40 % du besoin énergétique total. Pour les périodes froides d’hiver, un poêle à bois assurera en complément le chauffage de l’habitation.

Equipée d’une ventilation double flux, la maison bénéficie, en plus du confort hygrothermique que confère le Monomur, des performances en terme de régulation thermique d’un puits canadien. Son principe est d’utiliser très simplement l’énergie du sol en faisant passer, avant qu’il ne pénètre dans la maison, une partie de l’air neuf de renouvellement par des tuyaux enterrés dans le sol, à une profondeur de l’ordre de 2 mètres.

En été, le sol étant plus froid que la température extérieure, ce système va utiliser cette fraîcheur relative pour tempérer l’air entrant, d’où une réduction de la température intérieure pouvant aller de 5 à 8° C les jours de forte chaleur. En hiver, le phénomène inverse se produit, le sol étant plus chaud que la température extérieure, l’air froid est préchauffé lors de son passage dans les tuyaux, diminuant ainsi la consommation de chauffage.

Le choix des cloisons intérieures en terre cuite va aussi contribuer à l’inertie de la maison et participer à un réel confort. La cloison recouverte d’un enduit offre une très bonne étanchéité à l’air, limitant les déperditions de chaleur (gain de consommation). C’est la chaux qui a été privilégiée comme enduit dans cette maison.

Rappelons également que de par sa nature, la cloison en brique est totalement adaptée au milieu humide et résiste à tout développement de moisissures.

Enfin, l’isolation sous toiture de la maison est en ouate de cellulose. La charpente, le plancher et les portes intérieures sont en bois non traité. Les menuiseries extérieures en bois sont, quant à elles, munies d’un double vitrage peu émissif.

Autre caractéristique, la maison dispose d’une réserve de 15.000 litres pour les eaux de pluie récupérées. Des bacs de décantation et de traitement permettent un usage domestique en eau potable.

La solution terre cuite : allier performances environnementales et productivité sur chantier

Dans le cadre de la maison de Sermange, la solution terre cuite s’impose par ses performances environnementales mais aussi par une productivité accrue et une gestion simplifiée du chantier.

Les produits en terre cuite, faciles et rapides à poser, offrent la possibilité aux équipes des constructeurs de prendre en charge en totalité gros œuvre, second œuvre et finitions.

Pour la mise en œuvre du Monomur, la technique de la pose à joint mince a permis de réaliser d’importants gains de productivité et de réduire la consommation d’eau et de mortier, tout en offrant un grand confort aux maçons :

* Livrés en quantité appropriée avec les briques, 200 kg de mortier ont été nécessaires pour la pose à joint mince contre 7,5 t avec une technique traditionnelle. Cet élément qui simplifie la logistique du chantier favorise également d’importants gains de temps en réduisant les opérations de préparation du mortier. La pénibilité des tâches s’en trouve également réduite.
* La pose à joint mince permet une mise en œuvre très rapide. Après la pose du premier rang, dont la planéité conditionne l’aplomb du mur et le parfait alignement des briques, le montage du mur s’est effectué suivant une cadence de 2 m 2 en 1 heure environ. Tandis qu’un ouvrier applique le mortier au rouleau, un second ajuste les briques en s’aidant de la poignée de manutention qui facilite le transport et le positionnement précis de chaque brique.
* Ce système de pose est également optimisé par l’utilisation d’une gamme complète d’accessoires (briques poteau, tableau, linteau, poteau multi-angle…) pour chaque point singulier, adaptés à la pose à joint mince. Leur utilisation et le calepinage des produits permettent à la fois d’éviter les opérations de découpe et de limiter les déchets de chantier.

Favorisant la même productivité, le montage des cloisons intérieures a été réalisé par la même équipe de maçons, deux ouvriers posant de 35 à 40 m 2/jour. Notons, qu’une bande résiliente permet de désolidariser chaque cloison pour une isolation acoustique performante, les réseaux électriques sont quant à eux encastrés dans une gorge prévue à cet effet.

Enfin, l’application de l’enduit s’est également déroulée avec une grande rapidité : 40 m 2 par jour pour une équipe de 2 ouvriers. Accessible aux maçons et enduiseurs traditionnels, la technique d’application par projection garantit un résultat optimal avec une surface similaire à un plâtre traditionnel, prêt à carreler, à tapisser ou à peindre. Cet enduit peut également être coloré et recevoir une finition talochée ou grattée.

Témoignages

- Louis Pinsard, propriétaire de la maison : « C’est toutes les qualités de la terre cuite et de la brique Monomur, sa stabilité thermique, ses performances d’isolation sans isolant rapporté, sa capacité à faire de bons échanges hygrothermiques qui m’ont conduit à choisir cette solution naturelle, synonyme de confort, et qui permet de minimiser les dépenses d’énergie à la construction et en fonctionnement ».

- Joël Bullier, responsable des Constructions Bullier : «Aujourd’hui, ma politique commerciale, c’est de promouvoir la solution terre cuite en privilégiant d’une part la technique de la pose à joint mince et le Monomur. C’est efficace, rapide, on limite les déblais, les mêmes équipes restent sur le chantier pour toutes les étapes, et on propose un travail de qualité et un résultat de qualité pour le client et sa maison, qui lui permet de vivre mieux et faire des économies ».

Pour toute information complémentaire, s’adresser à : Fédération Française des Tuiles et Briques - 17, rue Letellier - 75015 Paris - Tél. 01 44 37 07 13 - Fax 01 44 37 07 20 - http://www.fftb.org

_________________
Posté par
Daniel Ricout
Biohabitat Scop
Eco-constructeur
MONTPELLIER
04 67 86 33 12
Email: biohabitat@free.fr
Site: http://biohabitat.free.fr
avatar
daniel
Rang: Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 64
Localisation : MONTPELLIER
Profession : BIOCLIMATICIEN
Centres d'intérêts : Les voyages
Date d'inscription : 04/01/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://biohabitat.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum